Actualités

Pourquoi et quand bien gérer le parasitisme de son cheval ?

 Une vermifugation réfléchie a pour but de trouver un équilibre entre le parasite et son hôte en limitant l’infestation et de prévenir les effets des maladies parasitaires. La pharmacie vétérinaire compte diverses molécules visant les différents parasites digestifs. Le but étant de cibler le bon vermifuge adapté à l’âge de l’animal (poulains de moins de 6 mois, yearlings, adultes), ses conditions de vie et la saison.
 Pour nous aider, la coproscopie (examen au microscope des excréments) est la méthode diagnostique de choix pour détecter les parasites digestifs. Elle donne un bilan pour l’animal et l’effectif (la répartition des parasites n’est pas homogène au sein d’un groupe de chevaux) et oriente les choix thérapeutiques et préventifs. On peut en faire sur cinq chevaux par classes d’âge par exemple.
 Il est important de ne pas vermifuger systématiquement à intervalle régulier et à l’aveugle. On choisit le vermifuge en fonction de son spectre d’activité (c’est-à-dire contre quel parasite il est efficace), de son coût, de la facilité d’administration, de la catégorie d’âge et du risque d’apparition de résistance des parasites. Pour une bonne vermifugation, il est important de traiter les chevaux d’un même groupe d’âge en même temps, de ne pas sous doser le vermifuge et de bien donner la seringue la bouche vide puis maintenir la tête levée quelques minutes. Par ailleurs tout nouvel arrivant sera mis en quarantaine et traité avant d’intégrer le groupe.
 Le mot d’ordre d’un parasitisme bien géré est : l’adaptation. Pour compléter l’action du vermifuge on associe des mesures préventives dans l’environnement. On s’appliquera à respecter la charge à l’hectare (≤ 1 cheval/Ha), classer les chevaux par catégories d’âge au pâturage (juments + poulains < 6 mois / yearlings / adultes > 2 ans), ramasser les crottins dans les paddocks, faire une rotation des parcelles (/ 15 jours si possible), réaliser des vides sanitaires (≥ 3 mois si possible), alterner les espèces (bovins, ovins), mais seulement s’ils sont bien vermifugés ou bien faire un co-pâturage (ovins ++) et enfin assainir les pâtures (utilisation de chaux vive).
 

Ticon

Ticon est venu enlever son drain posé pour drainer un abcès dû à une bagarre.
Nous remarquerons son joli foulard en guise de lien pour faire tenir sa collerette 😁

 

Prise en charge d’un coq souffrant du coryza

🐓 Ambre et Audrey, nos deux stagiaires vétérinaire ont pris en charge un coq souffrant du coryza et de parasites.
Le coryza est une maladie respiratoire très contagieuse qui doit être traitée rapidement.

 

Les idées reçues de la vaccination

💉🐾 Vaccination des animaux, 9 idées reçues :
1 – La vaccination n’est pas efficace.
2 – La vaccination est une intervention inutile qui interfère avec la nature.
3 – L’exposition à la maladie est nécessaire pour renforcer le système immunitaire.
4 – Les vaccins ont des effets secondaires négatifs qui l’emportent sur les bénéfices potentiels.
5 – Des traces de vaccins se retrouvent dans les aliments que nous consommons.
6 – La vaccination des animaux n’a pas d’impact sur la santé humaine.
7 – Je suis végétarien, la santé animale ne me concerne pas.
8 – Mon chat ne sort pas, il n’a pas besoin de vaccin.
9 – La vaccination est coûteuse, elle n’est réalisable que dans le monde occidental.


 Découvrez les réponses ici :
https://www.veterinaire.fr/…/la-vaccination-des-animaux-ide…

 

 

Opération de First Kiss et Happy pour castration

Voici First Kiss et Happy, deux jeunes étalons que Marc a récemment opéré pour castration !
L’intervention se déroule chez le propriétaire, sur cheval debout, simplement tranquillisé, avec une personne à la tête pour l’aider à garder son équilibre. Bien entendu, la douleur de l’animal est gérée, avec notamment une anesthésie locale pratiquée au niveau des testicules. Une fois la chirurgie terminée, les deux étalons devenus hongres se réveillent tranquillement et sans complication de leur anesthésie dans leur paddock.
 Pourquoi faire castrer son cheval ?
À la puberté, le comportement de votre jeune cheval change : il peut montrer des signes d’agressivité envers vous ou ses congénères, et surtout, il commence à s’intéresser aux femelles de son entourage. Attention, il peut tout à fait saillir une jument et la féconder ! Il est temps de penser à la castration, sauf si bien sûr vous avez une raison pour le garder entier ! Un étalon peut ainsi être castré,
 À quel âge pratiquer la castration de mon cheval ?
Un étalon peut être castré lorsqu’il atteint l’âge de la puberté, c’est-à-dire à partir d’un an. S’il est opéré plus tard, il risque de garder son comportement d’étalon et de continuer à rechercher les juments en chaleur.
 Quelle est la technique chirurgicale utilisée ?
A la clinique vétérinaire de la Croix Blanche, la technique utilisée est celle dite « à testicules découverts » sans suture de la peau. Elle consiste à inciser le scrotum (la peau qui entoure les testicules) puis à laisser poser pendant quelques minutes une pince spéciale appelée émasculateur, qui permet d’écraser les vaisseaux sanguins (ce qui empêche les saignements) et de couper en même temps le cordon testiculaire. L’opération est répétée sur le deuxième testicule. Les plaies ne sont pas suturées pour favoriser le drainage du site.

En conclusion, si vous souhaitez faire castrer votre cheval ou pour toute demande de renseignement, n’hésitez pas à nous contacter à la clinique !

 

Buse blessée

🦅 Camille a récemment effectué les premiers soins auprès d’une buse blessée en attendant sa prise en charge.
Nous lui souhaitons une belle et longue vie !